Nos métiers, nos marques

Benjamine Vitré, responsable doctocare

A travers ce modèle, nous avons délivré des soins à plus de 500 000 patients en 2017.

La santé avec doctocare

doctocare incarne le métier santé du groupe DocteGestio, dont les fondations remontent en 2010 à l’occasion du rachat des Thermes Napoléon à Plombières-les-Bains1.

Que de chemin parcouru depuis lors : en 2017, doctocare regroupe 5 activités réparties à travers 51 établissements (dont 4 supports) et portées par 1 600 collaborateurs, pour 125 M € de chiffre d’affaires.

doctocare se caractérise par un modèle singulier :

  • Une approche pluridisciplinaire : hospitalisation, dentaire, optique, médical, audio, thermalisme
  • L’aide aux établissements en difficulté par la reprise, le maintien de l’emploi et de l’activité
  • Une volonté de fonctionnement participatif et innovant

A travers ce modèle, nous avons délivré des soins à plus de 500 000 patients en 2017.

2017 a été l’année de l’intégration de plusieurs nouvelles structures : l’UTMIF2 en avril, la Clinique du Docteur Henry Guillard en octobre3, et les Mutuelles de France du Var en novembre4. Cela a permis un renforcement important des activités dentaire et hospitalisation, la création du métier audio / optique, et l’entrée dans le monde mutualiste. Enfin, 2017 a vu naître la marque santé de DocteGestio, doctocare, à l’occasion d’une conférence de presse organisée à Paris en juin.

doctocare s’est ainsi construit sur le redressement d’établissements issus des mondes associatifs, mutualistes, privés à but lucratif et non lucratif, en conservant une identité reposant sur les valeurs fondatrices du Groupe : bienveillance, innovation et gestion rigoureuse. Bienveillance envers nos usagers pour une prise en charge de qualité et en sécurité. Innovation pour faciliter le travail au quotidien par des outils collaboratifs et la mutualisation des savoirs. Et enfin, gestion rigoureuse pour assurer la pérennité de nos établissements tout en permettant la sauvegarde de l’emploi et faciliter la maîtrise du budget de l’Etat.

1La station thermale de Plombières-les-Bains est agréée par le Ministère de la Santé, notamment pour la rhumatologie, les séquelles de traumatismes ostéo-articulaires ou encore l’appareil digestif.
2L’Union Territoriale Mutualité Île-de-France est un réseau de centres de santé, dentaire, audio et optique qui offre des soins pour tous de secteur 1 et pratique le tiers payant. Il a été repris au sein de l’association APATS.
3La Clinique du Docteur Henry Guillard est un établissement médico-chirurgical situé à Coutances, dans la Manche. Elle a reçu la note maximale de A au titre de la certification qualité v2014.
4Les Mutuelles de France du Var, régies par le Code de la Mutualité, regroupent une polyclinique mutualiste, un centre de santé médical, un centre d’imagerie, et trois centres dentaires. La Fédération des mutuelles de France agit pour un système de protection sociale fondé sur la solidarité.

Thierry Rieger, responsable amapa

En 2050, un habitant sur trois serait âgé de 60 ans ou plus, contre un sur cinq en 2005.

Le médico-social avec amapa

Le secteur médico-social est en pleine évolution au regard de l’évolution de la population. En effet, concernant le secteur des seniors, la France est confrontée à une transition démographique majeure. « En 2050, un habitant sur trois serait âgé de 60 ans ou plus, contre un sur cinq en 2005. La part des jeunes diminuerait, ainsi que celle des personnes d’âge actif. En 2050, 69 habitants seraient âgés de 60 ans ou plus pour 100 habitants de 20 à 59 ans, soit deux fois plus qu’en 2005 » (source INSEE). Un enjeu majeur est de pouvoir donner une place centrale à l’usager dans son parcours de soins et d’accompagnement.

La marque amapa, du groupe DocteGestio, porte déjà depuis quelques années, une volonté marquée d’accompagner ce parcours. L’offre domicile à travers les SAAD, SSIAD et l’expérimentation SPASAD permet d’assurer des prestations à domicile œuvrant au maintien de l’autonomie et un lien social de qualité.

L’offre d’hébergement à travers les Ehpad, qui comprennent de l’accueil de jour, de l’accueil temporaire et permanent, ainsi que les résidences autonomies, permettent une continuité de ce parcours. Ces offres et expertises acquises s’engagent désormais dans une offre globale médico-sociale sous un angle de filière autonomie au bénéfice de la qualité d’un parcours personnalisé aux usagers. Amapa est donc précurseur dans une offre de parcours médico-social et orienté sur chaque territoire où elle s’implante. La filière autonomie a pour vocation également de maintenir l’autonomie. Cette autonomie peut se retrouver dans l’adaptation de l’offre aux attentes et besoins des usagers dans le cadre du libre choix des prestations dans un parcours personnalisé mais également complétée par l’intégration du numérique et de l’innovation dans les moyens qui seront proposés aux seniors.

Le groupe DocteGestio a inscrit dans ses valeurs la place à l’innovation et a déjà porté trois start-up au bénéfice direct des usagers. C’est avec une volonté marquée que le Groupe poursuivra ses actions au bénéfice de l’expérimentation mais aussi de l’innovation organisationnelle, managériale et numérique afin d’adapter en continu son offre avec l’évolution des attentes et besoins des bénéficiaires.

Jacob Bensaid, responsable Popinns

Face aux problématiques que connaît l’hôtellerie dans le monde, comment se démarquer face aux géants ?

Le tourisme social et familial avec Popinns

Popinns, c’est 72 établissements (Hôtels, Résidences de tourisme, Village vacances, Foyers jeunes travailleurs) répartis sur toute la France et suivis par 5 centres supports. Notre chiffre d’affaires est de 55 M € en 2017, porté par 700 collaborateurs. Notre ambition : satisfaire pleinement nos 500 000 voyageurs.

La branche hôtellerie du groupe DocteGestio se distingue par une richesse culturelle importante qui s’est créée au fur et à mesure des reprises (MVacances en juillet 2015, Habitat Jeune en novembre 2015 et Gens de Mer en juillet 2016). Nous avons su conserver les forces de chacune des entités reprises tout en modernisant considérablement les processus de communication entre collaborateurs grâce aux outils collaboratifs.

Face aux problématiques que connaît l’hôtellerie dans le monde, comment se démarquer face aux géants Booking, Airbnb & Accor Hotels ? Nous avons décidé d’axer notre stratégie sur l’accueil client au sein de nos établissements : être toujours plus chaleureux et bienveillants à chaque séjour. Nous aimons à nous définir comme un groupe hôtelier bien plus qu’une chaîne hôtelière puisque chaque établissement se distingue des autres par son histoire et son ambiance.

Conscient également des problématiques environnementales nous avons fait le choix de limiter l’utilisation des produits chimiques pour passer progressivement à l’eau ozonée dans nos établissements. L’objectif est d’utiliser de l’eau ozonée dans tous nos établissements à fin 2019.

En termes de développement, nous ouvrirons en 2018 l’Hôtel d’Angleterre à Vittel (59 chambres) et les Sources de Dieulefit à Dieulefit (94 chambres, ancien Club Méditerranée de Dieulefit).

Tapez votre recherche et appuyez sur Entrée