DocteGestio publie son rapport d’activité 2017 : solidité et indépendance ont permis de sauver 2 500 emplois l’année dernière

 dans Actualités

photo bernard bensaidAvec 8 000 salariés, 254 établissements et services et 400 millions de CA prévus en 2018, le groupe DocteGestio est le premier acteur global de la santé, du médico-social et du tourisme social et familial en France. Depuis plus de 10 ans, il met l’efficacité économique et l’innovation au service de l’intérêt général. Plus d’un million de Français bénéficient chaque année des actions de ce Groupe à fort impact social et solidaire.

En quelques années, marquées par un rythme de croissance soutenu, le groupe est ainsi entré dans le cercle fermé des 200 plus grandes entreprises françaises.

Bernard Bensaid, en qualité de fondateur et de Président du Groupe, et après l’avoir présenté au Conseil d’administration rend public aujourd’hui le rapport d’activité de l’année 2017, non sans l’avoir diffusé dans un premier temps aux 8.000 collaborateurs du Groupe.

Une autre façon d’entreprendre

Le groupe DocteGestio par ses actions, ses œuvres et ses innovations est un groupe à très fort impact social et solidaire. Il défend une manière spécifique d’entreprendre, orientée vers des projets d’utilité sociale et replace l’économie comme moyen au service de la société. Il investit dans des projets durables, à long terme.

Les bénéfices sont prioritairement réinvestis dans de nouveaux projets d’utilité sociale ou redistribués à ses salariés. Ils ne sont pas destinés à l’accumulation de richesses individuelles.

Une croissance remarquable en 2017

Sur ces bases, en 2017, le groupe DocteGestio a montré une nouvelle fois la solidité de son modèle économique et stratégique, dans une conjoncture complexe, pour parvenir à un très fort développement en particulier sur les pôles sanitaire et médico-social. Le Groupe réalise pour l’exercice 2017 des produits cumulés à hauteur de 295,4 millions d’euros soit +52 % par rapport à l’exercice précédent.

2014201520162017
Total des produits157,0163,3193,9295,4
%4%19%52%
EBITDA0,26,35,92,4

En millions d’euros
EBITDA bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements

Un endettement faible et maîtrisé

L’endettement net du Groupe (financement bancaire diminué de la trésorerie), négatif jusqu’en 2014, est seulement de 19 millions d’euros en 2017 soit moins de 7,7% du total de bilan et 6,4% du total du chiffre d’affaires.

Cette situation financière est d’autant plus remarquable que le Groupe est en forte croissance (+23% par an depuis 3 ans). Ce point démontre la pertinence du modèle de développement du groupe DocteGestio.

201520162017
Endettement Bancaire Net2,28,919
% du total de bilan1,8%6,3%7,7%
% du CA1,3%4,6%6,4%

En millions d’euros
EBITDA bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements

Une solidité financière permettant de soutenir une croissance forte dans l’indépendance

La solidité financière du Groupe lui permet de ne dépendre d’aucun fonds d’investissement, dont les logiques sont souvent de court terme, ni d’aucuns financements bancaires, sauf pour la partie immobilière du Groupe.

Le modèle économique met l’accent sur la coopération et la solidarité et non sur la concurrence entre les individus. Il prône une gouvernance respectueuse de tous les salariés, orientée vers une prise de décision aussi collective que possible.

2017 confirme l’objectif du Groupe à l’horizon 2023

A l’horizon 2023, le groupe DocteGestio entend devenir le 1er opérateur national global sanitaire et médico-social, à domicile et en institution, sur l’ensemble du territoire national, en mettant à contribution des innovations technologiques maîtrisées, notamment l’intelligence artificielle, pour améliorer la qualité des prestations et la qualité de vie au travail tout en améliorant la performance économique.

En 2023, le Groupe ambitionne de sauver 20.000 emplois et de générer 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Il appelle à le rejoindre collaborateurs, opérateurs, partenaires publics et privés qu’un tel projet sociétal motive.

Bernard Bensaid déclare :

“Cette année 2017 a été exceptionnelle et je remercie celles et ceux qui nous ont fait confiance. Je remercie tout particulièrement nos collaborateurs, notamment des fonctions supports, qui ont œuvré sans discontinuer pour intégrer de nouveaux établissements et services dans notre univers et déployer ce modèle de mutualisation qui permet, collectivement, de sauver des projets qui, isolés, ne pouvaient plus soutenir leur modèle économique. 2018 sera à la fois une année de consolidation et de développement. J’entends mettre la formation professionnelle continue au cœur des préoccupations du Groupe, car notre réussite passe par des synergies consenties, mutuellement désirées entre développement personnel et développement collectif.”

Derniers articles

Tapez votre recherche et appuyez sur Entrée

DocteGestio interview JDD