Le 21 décembre dernier, le Tribunal de Grande Instance de Tulle a arrêté le plan de redressement par voie de cession de l’association ADMR (Association d’aide à domicile en milieu rural). Il a choisi de confier au groupe DocteGestio et à son association médico-sociale amapa la reprise de l’ensemble des activités de services de l’ADMR placée en redressement judiciaire depuis plusieurs mois. Cette reprise sera effective à compter du 1er janvier 2017.

Les personnels de l’ADMR se réjouissent de la poursuite des activités de leur structure et surtout du maintien de leurs 300 emplois. Ils poursuivront leurs missions quotidiennes auprès de 1.100 personnes accompagnées.

Avec la Corrèze, le réseau amapa compte désormais 60 agences, services et établissements. Implanté dans 17 départements au plus près des 20 000 personnes fragiles et familles accompagnées, il est animé quotidiennement par 3 300 collaborateurs. Amapa est donc désormais un acteur qui compte dans le paysage de l’économie sociale et solidaire français.

Pas encore de commentaire.


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *